Notre credo

L’Église Évangélique Réformée du Cameroun (EERC) professe la croyance :

  • En un Dieu unique, le créateur des cieux et de la terre ; en Jésus-Christ, le fils unique de Dieu, notre seigneur et sauveur, que Dieu a ressuscité des morts ; et en l’opération du Saint Esprit.
  • Que la bible est la parole et la volonté de Dieu révélées et qu’elle seule fait foi en matière de croyance et de piété ; que les écritures de l’Ancien et du Nouveau Testaments sont insufflées par Dieu et parfaites comme données originellement ; que les écritures ou parole de Dieu, sont l’autorité suprême, absolue et finale pour la croyance et la piété.
  • Qu’Adam a été créé spirituellement à l’image de Dieu ; qu’il a péché et conséquemment, a amené sur lui et sa descendance la mort spirituelle, qui est la séparation d’avec Dieu, et la mort physique plus tard, qui est la conséquence du péché ; et que tous les êtres humains sont nés pécheurs et ont besoin d’être justifiés et rendus justes.
  • Que la vierge Marie a conçu  Jésus-Christ du Saint Esprit ; que Dieu était en Christ, et que Jésus-Christ est « le médiateur entre Dieu et les hommes » et qu’il est « Christ- Jésus homme. »
  • Que Jésus-Christ est mort pour nos péchés selon les écritures, comme un représentant et substitut pour nous (Esaïe53.4, 5), et que tous ceux qui croient que Dieu l’a ressuscité des morts sont justifiés et rendus justes, nés de nouveau de l’esprit de Dieu, recevant la vie éternelle sur les fondements de sa rédemption et par ce moyen, sont des fils de Dieu (Romains 10.9-10, 1 Jean 5.13,).
  • A la résurrection du corps crucifié de notre seigneur Jésus-Christ, son ascension au ciel et qu’il est assis à la droite de notre Dieu.
  • En l’espérance bien heureuse du retour de Christ, au retour en personne de Jésus-Christ notre seigneur et sauveur vivant, et à notre rassemblement avec lui.
  • A la résurrection corporelle des justes et des injustes.
  • A la réception de la plénitude du Saint Esprit, la puissance d’en haut et aux neuf manifestations (Parler en Langues, Interprétation des Langues, Parole de Connaissance, Parole de Sagesse, Discernement des esprits, Foi, Miracles, Dons de Guérison) correspondantes du Saint Esprit, pour tous les croyants nés de nouveau.
  • Aux cinq dons de ministère pour l’édification et l’administration de l’église (Apôtres, Prophètes, Évangélistes, Docteurs, Pasteurs : Ephésiens 4.11).
  • A la Sainte Cène (le dernier repas du seigneur Jésus-Christ selon Matthieu 26.26-29, 1Corinthiens 11.23-31) qui symbolise le sacrifice de l’agneau de la pâque de l’éternel (Exode 12.1-14, Jean 1.29), le corps et le sang du seigneur Jésus-Christ pour la rémission, le pardon des péchés, et la guérison physique du peuple de Dieu.
  • Au fait qu’il soit possible de recevoir tout ce que Dieu nous a promis dans sa parole selon notre croyance dans la foi (Marc 11.24, 1 Jean 5.14-15). Et à la réalité selon laquelle nous sommes libres en Christ Jésus de recevoir tout ce qu’il a accompli pour nous par sa substitution.
  • Que l’Eglise du premier siècle a rapidement grandi parce qu’elle a fonctionné selon l’organisation que Moïse mit en œuvre en Exode 18.19-27 avec ordre et bien séance.