Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

 

De l’ACPS (Association Chrétienne de Promotion Sociale) est née l’EERC (Église Évangélique Réformée du Cameroun).
Créée depuis le 18 juillet 1997, l’ACPS a œuvré comme organisation Non Gouvernementale évangélique, sociale et humanitaire. L’association regroupait en son sein les chrétiens sans distinction de race, de sexe et de confession religieuse. Elle a toujours pensée et cru que les principes bibliques peuvent servir de base pour l’éducation des masses. L’ACPS a donc aidé de nombreux chrétiens et la communauté à améliorer leur condition de vie en leur montrant à travers des programmes variés d’enseignements bibliques comment surmonter les obstacles psychologiques et matériels qui se présentent à eux.

À ce jour, depuis plus de 04 ans, l’église mène des activités dans le même ordre d’esprit que l’ACPS mais à une plus grande dimension. En effet, les raisons ayant poussé à la création de l’église sont les mêmes que celles ayant motivées les actions de l’ACPS.

Quelles sont ces raisons?

 

Contrairement au christianisme du premier siècle qui était pratique, le christianisme aujourd’hui est théorique, c’est-à-dire basé sur un enseignement qui ne se traduit pas par des actes selon qu’il est écrit : « Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était» Jacques 1.22-24.

En effet, les premiers apôtres qui avaient été forts en leur connaissance et en leur application de la Parole de Dieu étaient morts. Leur fidélité à la doctrine insufflée par Dieu n’était plus un exemple vivant pour leurs disciples. L’espoir d’un retour rapide du Christ s’estompa avec le temps dans l’esprit de nombreux Chrétiens. Bon nombre de païens qui s’étaient convertis au Christianisme retenaient encore certaines de leurs croyances et pratiques antérieures. Ainsi, la doctrine chrétienne pure du premier siècle fut rapidement corrompue. Cet héritage du passé ne permet plus aux chrétiens de s’approprier les promesses de la Bible de Dieu dont les avantages relatifs à leur situation privilégié de chrétiens.

EERC ambitionne donc de restituer la vérité qui seule peut permettre aux chrétiens de sortir de la précarité dans laquelle les a relégué la désubstantialisation de l’évangile.

Notre méthode privilégie l’évangélisation et les actions ponctuelles, lesquelles actions suscitent : La prise de conscience du fait que les chrétiens devraient être prospères et de la nécessité de l’entraide au sein de la communauté à travers la mise sur pieds des émissions radiophoniques, la rédaction des œuvres, des enseignements, l’organisation des séminaires et symposiums, la formation d’un noyau pour l’encadrement des membres.

Quelques versets socles de l’ACPS

 

Jean 8 : 31, 32 : « (31) Et il dit aux juifs qui avaient cru en lui : si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; (32) vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira » ;

3 Jean 2 : « Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme » ;

Jean 10 : 10 « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance » ;

2 Corinthiens 8 : 9 « Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis » ;

Jacques 6 : 2 «  portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ »;

Jean 13 : 34-35 « (34) Je vous donne un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. (35) A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.»